• Corpus des inscriptions de la France Médiévale n°25. Indre, Indre-et-Loire, Loire-et-Cher (région ce
Corpus des inscriptions de la France Médiévale n°25. Indre, Indre-et-Loire, Loire-et-Cher (région ce

Corpus des inscriptions de la France Médiévale n°25. Indre, Indre-et-Loire, Loire-et-Cher (région ce

Quarante ans après le premier volume consacré à la ville de Poitiers sous la direction de Robert Favreau, le 25e tome du Corpus des inscriptions de la France médiévale vient enrichir la série de trois départements de la région Centre : l'Indre, l'Indre-et-Loire et le Loir-et-Cher. Avec 162 inscriptions datées du VIIIe au XIIIe siècle, dont 81 pour le seul département de l'Indre-et-Loire du fait de la ville de Tours, cette région offre un patrimoine épigraphique particulièrement riche, abondant et varié. Les textes associés à des images, très nombreux dans ce volume, volent la vedette aux inscriptions funéraires. Autre particularité de la documentation de la région Centre : la moitié des inscriptions sont datées des XIe et XIIe siècles, ce qui permet de documenter, notamment au niveau paléographique, une période généralement sous-représentée. Latines, accompagnant des images et leur donnant du sens, plus rarement en français vernaculaire, tel ce nom de Galopin, lisible dans les peintures murales de l'église de Gargilesse-Dampierre, ces inscriptions plongent le lecteur au coeur des réalités sociales du Moyen Age. Ce volume est aussi remarquable par les nombreuses compositions littéraires à caractère épigraphique, telles celles d'Alcuin pour l'époque carolingienne, ou encore celles de Baudri de Bourgueil à l'aube du XIIe siècle. Dans un tout autre genre, les deux longs textes à caractère diplomatique autrefois placés sur les portes de la ville de Blois et rappelant les obligations mutuelles liant les habitants aux comtes présentent un intérêt majeur pour la compréhension des inscriptions reprenant le contenu d'actes de la pratique, privée ou publique. Couvrant désormais 65 départements, le Corpus des inscriptions de la France médiévale constitue aujourd'hui une collection de référence pour le Moyen-Age et son étude. Dépassant l'érudition savante et locale, il contribue au renouvellement des interrogations scientifiques sur la culture écrite du Moyen Age. Vincent Debiais est chargé de recherche au CNRS et membre du CFSCN1. Spécialiste d'épigraphie médiévale, ses recherches portent sur la culture écrite et ses interactions avec les productions artistiques médiévales, en particulier avec l'image sculptée ou peinte de l'époque romane. Estelle Ingrand-Varenne : est docteur en histoire médiévale et ingénieur d'études au CNRS, spécialisée en analyse des sources anciennes. Elle est en charge depuis 2013 de la publication du Corpus des inscriptions de la France médiévale et participe aux activités de recherche du CESCM. Cécile Treffort : professeure des universités en histoire médiévale à Poitiers, directrice du CESCM, est spécialiste de l'époque carolingienne, ainsi que de l'histoire culturelle, religieuse et funéraire des VIIe - XIIe siècles. Elle dirige le Corpus des inscriptions de la France médiévale depuis 2001. Voir la suite

  • 2271075386

  • C.n.r.s. Eds

  • Revues & Series, numéro 25

  • Revues & Series, numéro 25