• Fernandel
Fernandel

Fernandel

Ouvrage publié à l'occasion d'une grande exposition consacrée à l'acteur au musée de la Buzine (le légendaire Château de ma mère de Pagnol) à Marseille du 10 juillet au 30 septembre 2012. Fernand Joseph Désiré Contandin naît en 1903 à Marseille. Il débute sa carrière en 1930, sous le pseudonyme de Fernandel, « Fernand d'elle » comme sa belle-mère se plaisait à l'appeler. Figure emblématique du cinéma d'après guerre il enchaînera les films à succès comme Le Schpountz, L'Auberge Rouge, Ali Baba et les Quarante voleurs ou La Cuisine au beurre. Pendant sa longue carrière, il tournera pas moins de 124 films, avec tous les acteurs de sa génération : Raimu, Bourvil, Gabin mais aussi De Funès. Chanteur populaire, il a également laissé une discographie importante, parmi lesquels des grands classiques comme Félicie aussi, Ignace ou Le Tango corse. Fernandel, Le rire aux larmes, est un livre hommage à cet acteur devenu icône au fil des ans, grâce à ce personnage de jeune homme naïf, gaffeur et tendre qu'il s'était créé. Sa diction appuyée, son accent, sa gestuelle unique et surtout son physique, sa fameuse « gueule de cheval » comme il l'appelait lui-même ont contribué à sa très grande popularité. Une popularité qui fera dire au général de Gaulle qu'il est le seul Français à être aussi célèbre que lui. Aussi à l'aise dans les rôles comiques et dramatiques, il multipliera les collaborations avec tous les grands réalisateurs français de l'époque parmi lesquels Jean Renoir, Julien Duvivier, Claude Autant-Lara, ou Marcel Pagnol (Angèle, Regain, Le Schpountz, La Fille du puisatier, Naïs, Topaze), mais c'est le réalisateur arménien Henri Verneuil qui révèlera le talent dramatique de Fernandel (La Vache et le prisonnier, Le Fruit défendu, La Table aux crevés). Voir la suite

  • 2842304551

  • Hoebeke

  • Beaux Livres